Revue pluridisciplinaire en oncologie

Onko+ n°91 – Novembre 2019

La lecture de ce numéro est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce numéro

Ajoutez ce numéro à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles

Au sommaire de ce numéro

Les TOP 5 de l’ESMO 2019

Un bon cru de l’ESMO cette année, surtout en gynécologie avec la présentation en session présidentielle de deux études majeures dans les cancers de l’ovaire. Honneur à la France avec…

ESMO 2019 – Onco-gynécologie

En première ligne de cancer de l’ovaire, mieux vaut mal recombiner ! Enfin un anti-MEK efficace dans les cancers séreux de bas grade. L’immunothérapie prend son envol dans les cancers…

ESMO 2019 – Oncologie digestive

Le pémigatinib, inhibiteur sélectif de FGFR1, 2 et 3, permet un taux de réponse de 35 % et un taux de contrôle de la maladie de 82 % chez des patients atteints…

ESMO 2019 – Onco-dermatologie

Pour cette nouvelle édition de l’ESMO, l’immunothérapie est de nouveau à l’honneur avec des études qui démontrent l’intérêt de l’association ipilimumab + nivolumab qui vient se positionner sur tous les…

ESMO 2019 – Onco-sénologie

Incontestablement, les données présentées lors de ce congrès de l’ESMO vont faire changer les pratiques, à la fois pour la prise en charge du cancer du sein triple-négatif en situation…

ESMO 2019 – ORL

Il y avait bien longtemps, un congrès international sans vraiment de données sur les anti-PD-1 ou anti-PD-L1 pour lesquels aucune donnée nouvelle n’a été présentée. Les Français ont été à…

ESMO 2019 – Oncologie thoracique

Le congrès de l’ESMO 2019 a été marqué par plusieurs résultats majeurs modifiant nos pratiques, à la fois en situation de cancer bronchique non à petites cellules sans addiction oncogénique,…

ESMO 2019 – Oncologie urologique

Ce congrès de l’ESMO a été riche en cancérologie génito-urinaire, notamment dans les carcinomes urothéliaux et les cancers de prostate. Comme dans les cancers ovariens, les inhibiteurs de PARP ont…