Onko n°74 – Décembre 2017

Onko n°74 – Décembre 2017

0 0
[Directeur de la publication] Antoine Lolivier [Rédacteur en chef] Thierry Bouillet

Seuls les abonnés à la revue peuvent accéder à la lecture en ligne de ce numéro.

Pour lire le contenu intégral en ligne, vous devez être abonné(e) à la revue Onko+.

Vous êtes abonné(e) à la revue ?
- Connectez-vous à votre espace sur le site en cliquant ici.
- Créez facilement votre espace sur le site grâce à votre numéro client en cliquant ici.

Abonnez-vous à la revue en ligne et accédez à tous les contenus du site !
Accès illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...
- Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservée en cliquant ici.

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko.fr et accédez à de nombreuses catégories du site !
- Créez facilement votre espace sur le site en cliquant ici.

Achetez ce numéro

Ajoutez ce numéro à votre panier, procédez au paiement et recevez l'exemplaire papier par courrier.
Onko n°74 – Décembre 2017

Découvrez tous les numéros de la revue en cliquant ici

Abonnement en ligne

Abonnez-vous à la revue et accédez en illimité au site : archives des revues, articles en ligne, vidéos et podcasts, informations pratiques, petites annonces, newsletters thématiques ...

Découvrez l'offre d'abonnement que nous vous avons réservé en cliquant ici

Dossier thématique

0 1109

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est la leucémie la plus fréquente, avec 4 500 nouveaux cas incidents en France. Nous envisagerons les critères du...

Sommaire du numéro

0 756

La prévalence des patients atteints de métastases osseuses douloureuses augmente constamment. Ceci est en lien avec l’augmentation de l’incidence des cancers et de l’espérance...

0 865

Les nausées et vomissements sont un des effets indésirables les plus redoutés par les patients qui débutent un traitement par chimiothérapie anticancéreuse. La perception...

0 703

L’e-santé est à la mode, mais les éléments cliniques démontrant son utilité sont rares et se limitent à du reporting de symptômes sans analyse...