Site professionnel spécialisé en Oncologie

L’infirmier en pratique avancée – Quel rôle en cancérologie ?

Le rôle de l’infirmier dans le soin, en général et en cancérologie en particulier, est crucial et ce, dans toute sa dimension, préventive, curative, palliative, d’éducation thérapeutique et de formation. Les plans cancer successifs ont permis à la fonction d’évoluer parallèlement à l’amélioration de la pratique des soins. Les infirmiers d’annonce, de coordination, ceux formés pour les traitements de chimiothérapie, les soins et les surveillances spécifiques sont autant d’acteurs majeurs dans le parcours de soin. Néanmoins, le métier de l’infirmier continue encore d’évoluer avec l’arrivée, dans le sillage de la nouvelle organisation des soins, de la fonction d’infirmier en pratique avancée (IPA).

 

Introduction

La loi de modernisation du système de santé

Pour répondre au vieillissement de la population et à la croissance des maladies chroniques, le gouvernement a mis en place la loi de modernisation (1) du 26 janvier 2016 de notre système de santé. Celle-ci pose un cadre juridique de la nouvelle profession d’infirmier. Les textes sont publiés en juillet 2018 et modifiés par l’arrêté du 12 août 2019. Les premiers IPA diplômés sont déjà sur le terrain et tentent de s’implanter dans différentes structures sanitaires dans le domaine de compétence choisi.

Les IPA dans le monde

À l’échelle mondiale, plus de 60 pays ont implanté le métier de pratique avancée infirmier. Les IPA possèdent des compétences élargies, qu’ils mettent en pratique au sein des systèmes de santé et cette tendance ne cesse de se développer ces dernières années. La France est le 26e pays à mettre en place l’implantation de ces nouvelles fonctions.

La formation

On dénombre à ce jour, 330 000 IPA dans le monde répartis sur 25 pays (2). En France, 22 facultés sont accréditées à la formation en pratique avancée. Selon les chiffres de l’Unipa (3), 985 IPA seront diplômés en 2021 et 1 700 en 2022. À savoir que l’objectif de la DGOS est de former 5 000 IPA en 2024.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles