Revue pluridisciplinaire en oncologie

 Les soins de support ont un intérêt à être intégrés précocement et ne devraient pas être un tabou.
• En effet, au-delà du gain en qualité de vie, une introduction précoce de ceux-ci a montré un bénéfice en survie globale de 3 mois dans les cancers du poumon non à petites cellules (1).
• Plusieurs présentations se sont focalisées sur la prévention des toxicités des traitements anticancéreux et sur l’évaluation des risques de complications.
• La place des besoins et du ressenti du patient a également été mise à l’honneur lors de plusieurs présentations et posters, notamment afin d’améliorer l’observance, l’investissement et l’alliance thérapeutique.
• Les nouvelles données sont rassurantes quant à l’utilisation des anti-PD-1/PD-L1 chez les patients âgés de PS 0 à 2.
• Concernant l’anorexie, si la mirtazapine n’a pas montré d’effet par rapport au placebo, on notera tout de même l’importance de l’effet placebo sur l’appétit, qui peut être facilement exploitable.
• La prise en charge nutritionnelle en cas de cancer requiert plusieurs actions conjointes à personnaliser selon la situation et les facteurs causaux retrouvés.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles