L’essentiel en un clin d’œil
• Que dire de cet ASCO à part que le virtuel est bien frustrant et qu’on a réalisé pleinement à quel point la science pure a besoin d’être partagée, discutée, tordue et détordue… et que cela nous a manqué terriblement !
• Nous retiendrons bien sûr l’étude négative sur la chirurgie de la tumeur primitive chez les patientes méta-statiques, sans pour autant être convaincus qu’elle va en fait changer nos pratiques.
• La vraie impatience porte sur le tucatinib, qui après le trastuzumab déruxtécan va, encore une fois, améliorer l’histoire de la maladie HER2. Mais nous n’avons toujours pas le premier, alors à quand l’accès du deuxième ?
• Quant à l’immunothérapie, nous sommes tous convaincus de son intérêt au moins pour une sous-population de patientes triple négatives, mais peut-être que la France sera le dernier pays au monde à y avoir accès…

TOP 1 – Quand une étude négative est
en plénière !

Décidément, la question du traitement local d’un cancer du sein d’emblée métastatique reste un sujet très débattu. L’étude indienne (1) ne montrait pas de bénéfice en survie globale d’un traitement local, mais avec une survie globale de 19 mois donc loin des survies actuelles. L’étude turque (2) randomisait la chirurgie d’emblée et mettait en évidence une différence de 17 % de survie globale à 5 ans.

Design de l’étude

Cette phase III présentée en plénière (3) a enregistré 390 patientes ayant un cancer du sein métastatique de novo, et randomisé
256 patientes non progressives après un traitement systémique, entre traitement local et pas de traitement local. L’âge médian des patientes est de 57 ans, 70 % ménopausées, 57 % RH+ HER2 négatif, 33 % HER2 positives et moins de 10 % de triple négatives. La majorité ont un seul site métastatique (62 %), 37 % seulement osseux et 24 % de métastases viscérales.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles