Suivi à long terme après traitement pour un cancer dans l’enfance

Des effets secondaires à long terme

L’amélioration des traitements des tumeurs malignes de l’enfant a permis d’augmenter la survie globale à 5 ans des patients de 25 % dans les années 1960 à plus de 80 % actuellement dans les pays à haut niveau de revenu. Le nombre de survivants a donc énormément augmenté, et, de nos jours, on estime à 50 000 le nombre d’adultes survivant après un traitement pour cancer survenu avant l’âge de 20  ans en France (30). Ces patients sont susceptibles d’avoir reçu différents traitements, comportant de la chimiothérapie et/ou une chirurgie et/ou une radiothérapie et différents traitements annexes. Ces divers traitements et la maladie en elle-même peuvent avoir des effets secondaires à très long terme. Ces patients ont, à l’âge adulte, une mortalité et une morbidité plus élevées que la population générale (31, 32). La prise de conscience de ces conséquences à long terme s’est faite progressivement avec l’augmentation du nombre de survivants. Ces risques sont divers et dépendent essentiellement du type de pathologie et du traitement reçu : pathologies cardiovasculaires (cardio­myopathie aux anthracyclines, lésions vasculaires en territoire irradié…), troubles endocriniens (hypogonadisme, hypofertilité, déficit en hormone de croissance, puberté précoce, hypo- ou hyperthyroïdie), trouble de la fonction rénale (tubulopathie, atteinte glomérulaire), ostéopénie, déficit auditif, troubles neurocognitifs, troubles psychologiques, seconds cancers… (33) Certains de ces troubles peuvent être dépistés et bénéficier d’un traitement. En les prenant en charge précocement, on peut limiter leur sévérité. C’est le principal objectif du suivi à long terme, et c’est ce qui a poussé à la mise en place d’un programme personnalisé de l’après cancer (PPAC) au sein du plan cancer 2009-2013 en France (www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Parcours-de-soins-des-patients/Parcours-personnalise-
du-patient-pendant-et-apres-le-cancer/Les-outils), qui concerne tout aussi bien les adultes que les enfants.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles