ORL – Confirmation des immunothérapies en ORL

L’étude à retenir : Cohen EE, Harrington KJ, Le Tourneau C et al. Pembrolizumab (pembro) vs standard of care (SOC) for recurrent or metastatic head and neck squamous cell carcinoma (R/M HNSCC): Phase 3 KEYNOTE-040 trial. ESMO 2017 ; abstract LBA45_PR.

Le message clé

Les immunothérapies ont trusté l’intégralité des présentations orales et ont ainsi confirmé leur intérêt en cancérologie ORL.

KEYNOTE 040 : présentation de l’étude

La KEYNOTE 040 est le pendant, avec le pembrolizumab, de l’étude CHECKMATE 141, avec le nivolumab. Le pembrolizumab est autorisé aux États-Unis sur des essais de phase I et II, mais la phase III était très attendue : 495 malades prétraités par platine en récidive/métastatique étaient randomisés en 1:1 entre pembrolizumab (200 mg/3 semaines pendant 2 ans) et chimiothérapie hebdomadaire au choix de l’investigateur (méthotrexate, cétuximab ou docétaxel).

L’objectif principal était la survie globale en intention de traiter, avec une borne de significativité fixée en unilatéral à 0,0175 pour le p. Près de la moitié des patients du bras chimiothérapie recevaient le docétaxel (110/248).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles