Les adénocarcinomes de l’intestin grêle : des tumeurs rares, mais en augmentation

Les adénocarcinomes de l’intestin grêle (AIG) sont des tumeurs rares même si leur incidence tend à augmenter ces dernières décennies. Certaines maladies prédisposantes, telles que la maladie de Crohn, la maladie cœliaque et des prédispositions génétiques comme le syndrome de Lynch, la polypose adénomateuse familiale ou encore le syndrome de Peutz-Jeghers sont désormais bien identifiées. Le diagnostic des AIG est histologique et souvent fait à des stades avancés de la maladie. L’amélioration progressive des techniques d’imagerie et d’endoscopie pourrait permettre des diagnostics plus précoces et donc espérer une amélioration du pronostic global des patients

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles