ESMO 2020 – Bienvenue dans un monde virtuel…

Dr Jérôme Fayette (Lyon)

On commence à en avoir l’habitude maintenant. Fini les congrès présentiels, bienvenue dans un monde complètement virtuel, mais cet ESMO nous a permis de réaliser combien les véritables interactions physiques nous manquaient. D’autant plus que le congrès a réservé une bien mauvaise surprise aux inscrits avec, pour un grand nombre d’entre nous, l’impossibilité d’accéder aux sessions. Curieuse conception de la part de l’ESMO où les intérêts financiers prennent le pas sur les intérêts scientifiques. Pour ce qui nous intéresse finalement, la science, un petit cru globalement avec tout de même des données intéressantes.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles