Carboplatine versus cisplatine : analogues aux propriétés pharmacologiques différentes

Largement utilisés en oncologie, carboplatine et cisplatine, deux analogues à l’origine d’un métabolite actif absolument identique in vitro et in vivo, présentent des différences lors de leur utilisation chez l’Homme.

Introduction

Les sels de platine

Agents pharmacologiques majeurs, les sels de platine sont largement utilisés en cancérologie. Ce sont des médicaments qui ont une action cytotoxique en se liant de façon covalente à l’ADN (formation d’adduits de platine).
• Le cisplatine, le premier développé et donc historiquement chef de file de cette classe, a dès les premières expérimentations montré son efficacité, mais aussi sa toxicité.
• Le développement, dans un second temps, du carboplatine a permis d’avoir un deuxième dérivé présentant un meilleur profil de tolérance.
• L’oxaliplatine est un dérivé du diaminocyclohexane platine ou DACH platine développé plus tard dans l’objectif de contourner certains mécanismes de résistance au cisplatine. Il présente des propriétés pharmacologiques communes au cisplatine, cependant, contrairement au carboplatine, il ne peut être considéré comme un analogue du cisplatine du fait de la structure différente des adduits de platine qu’il forme au niveau de l’ADN. L’oxaliplatine est à l’origine de la formation d’adduits de DACH platine alors que des adduits de diamino platine de structure strictement identique seront établis par le cisplatine et le carboplatine (Fig. 1). Pour cette raison, cet article se limitera à la comparaison entre cisplatine et carboplatine.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles