Site professionnel spécialisé en Oncologie

Cancer, quand le soignant devient patient : en quoi l’expérience du cancer chez les soignants modifierait-elle leur posture professionnelle auprès du patient ?

En France, on recense 3 millions de survivants et 400 000 nouveaux cas de cancers par an, dont de nombreux soignants. Ainsi, comment les soignants touchés eux aussi par le cancer doivent-ils vivre avec des identités de patient et de soignant ? L’expérience du cancer chez les soignants modifie-t-elle leur posture professionnelle ? Après une revue de littérature sur le cancer et l’après-cancer chez le soignant en activité, puis l’élaboration d’un cadre conceptuel autour des notions de chronicité du cancer, être patient, savoir expérientiel, identité soignante, posture professionnelle et le rétablissement, nous avons procédé à une enquête exploratoire qualitative avec des entretiens semi-directifs, permettant de constater que l’expérience du cancer chez les soignants induirait une transformation de leur posture professionnelle avec les patients. Elle modifierait leur identité soignante ; ainsi les identités soignantes et patientes seraient indissociables et nécessiteraient un accompagnement adapté. Enfin, cette expérience de la maladie serait un facteur de changement individuel.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles