Site professionnel spécialisé en Oncologie

L’essentiel en un clin d’œil

• Le congrès de l’ASCO 2021, toujours en virtuel, a été l’occasion de la présentation de plusieurs études dans les cancers broncho-pulmonaires avec les immunothérapies et les thérapies ciblées, avec la spécificité de résultats en situation périopératoire pour des tumeurs
de stade précoce.

• En outre, le démantèlement moléculaire de ces tumeurs, au stade métastatique, et surtout l’accès à des thérapies ciblées, s’étend, en particulier pour les mutations de KRAS.

 

TOP 1 / L’immunothérapie adjuvante dans les cancers bronchiques non à petites cellules : IMpower010

Après résection complète d’un cancer bronchique non à petites cellules, la chimiothérapie adjuvante à base de sels de platine est un standard thérapeutique, et apporte un bénéfice en termes de survie globale, à 5 ans, d’environ 5 %.

L’étude IMpower010

Design

L’essai de phase III randomisé IMpower-010 est une étude en ouvert portant sur l’atézolizumab (anticorps ciblant le PD-L1) en situation adjuvante, par rapport aux meilleurs soins de support, après une chimiothérapie adjuvante chez des patients avec une tumeur de stade IB (≥ 4 cm) à IIIA, quelle que soit l’expression de PD-L1. Un total de 1 280 patients ont été inclus, et 1 005 ont ensuite été randomisés 1:1 pour recevoir 16 cycles d’atézolizumab 1 200 mg toutes les 3 semaines (Fig. 1).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles