Tumeurs du SNC – Nouvelles données cliniques pour le larotrectinib

Les nouvelles données concernant le larotrectinib indiquent des taux de réponse globaux de 94 % chez les enfants et de 76 % chez les adultes atteints du cancer de fusion TRK. Le bénéfice clinique est démontré chez les patients atteints de tumeurs primitives du système nerveux central et de métastases cérébrales. Chez les enfants (n = 34) et chez les adultes (n = 74), le taux de réponse global était durable, la durée médiane de la réponse n’étant pas atteinte. Chez les patients évaluables présentant des métastases cérébrales (n = 5), l’ORR était de 60 %. Une amélioration de la qualité de vie a été démontrée chez les enfants et les adultes. La majorité des événements indésirables étaient de grade 1 ou 2, comme dans les publications antérieures. Le larotrectinib n’a pas d’AMM en France ; la procédure est en cours d’évaluation par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

MC d’après le communiqué de Bayer du 16 mai 2019.