Sexualité et cancer du sein : comment concilier Eros et Thanatos ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet “cancer et sexualité”, une question me paraît indispensable : comment c’était avant ? En effet, certains mettent leurs difficultés sexuelles sur le dos du cancer. Mais quand on les interroge, on s’aperçoit que la maladie peut être un prétexte à l’arrêt ou, en tout cas, à un espacement non négligeable des relations sexuelles. Parfois même, on évoque un certain soulagement « Au moins, j’ai la paix »1. Ce type de réaction est suffisamment courant pour qu’il vaille la peine d’être évoqué. Cela étant dit, cet article traitera de la souffrance sexuelle due à la maladie, à la difficulté de l’exprimer et aux préjugés autour de cette question. En tant que clinicienne, c’est sur ma pratique que je m’appuie pour
mettre en exergue les troubles, les obstacles, les complications rencontrés par mes patientes et/ou leur conjoint2

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles