Site professionnel spécialisé en Oncologie

Onco-pneumologie – Innovation de rupture dans le CBNPC avec Keytruda® : 1re et seule immunothérapie à disposition des patients en 1re ligne

Le laboratoire MSD a annoncé en novembre dernier qu’un accord avait été trouvé avec le comité économique des produits de santé (CEPS) permettant la prise en charge de Keytruda® (pembrolizumab) en première ligne en monothérapie chez les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) métastatique et dont la tumeur exprime PD-L1 ≥ 50 % sans mutation EGR ou ALK. Grâce à cet accord, les patients vont enfin pouvoir bénéficier de cette innovation, dont les premiers résultats ont été présentés à l’ESMO 2016. Le bénéfice de Keytruda® a été clairement démontré. Le taux de survie à 1 an est de 70,3 % chez les patients sous Keytruda® versus 54,8 % chez les patients sous chimiothérapie, et le taux de survie à 2 ans est de 51,5 versus 34,5 %. Quant à la médiane de survie globale, elle est plus que doublée sous Keytruda®. En effet, elle atteint 30 mois sous pembrolizumab versus 14,2 mois sous chimiothérapie. La tolérance et la qualité de vie sont par ailleurs nettement améliorées. Au-delà du bénéfice apporté (traitement plus efficace et moins toxique que la chimiothérapie), l’approche employée avec Keytruda® a montré une forte corrélation entre niveaux d’expression d’un biomarqueur (ici PD-L1) et la réponse au traitement.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Article épuisé !

Non disponible à la vente.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles