Revue pluridisciplinaire en oncologie

Le trastuzumab, un anticorps anti-HER2, a déjà démontré son bénéfice en phase adjuvante des cancers du sein HER2+ avec une diminution du risque de rechute d’environ 50 %. Plusieurs études ont essayé de combiner deux drogues anti-HER2 en phase précoce. L’étude ALTTO, présentée cette année à l’ASCO, est la première étude en phase adjuvante à explorer la piste du double blocage anti-HER2.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles