« L’adjonction du docétaxel à l’hormonothérapie a confirmé son efficacité dans les cancers de la prostate »

Si la chimiothérapie était à l’honneur en 2016 avec le docétaxel et le cabazitaxel dans les cancers de la prostate, l’immunothérapie n’est pas en reste dans les cancers de la vessie et du rein. En termes de thérapies ciblées, une AMM a été obtenue pour le cabozantinib dans les cancers du rein.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles