Estimation de la survie globale chez des patients atteints d’un cancer pancréatique localement avancé : nomogramme et score pronostiques (score PROLAP)

La prise en charge des patients atteints d’un cancer pancréatique localement avancé (LAPC) demeure aujourd’hui complexe. Une meilleure estimation de la survie globale (SG) au moment du diagnostic avant le début du traitement est nécessaire pour mieux évaluer le pronostic des patients. L’analyse a porté sur une cohorte de 442 patients atteints d’un LAPC, inclus dans l’essai international de phase III
LAP07. 106 patients traités pour un LAPC au centre hospitalier universitaire de Besançon ont constitué la cohorte de validation. Parmi les 30 paramètres collectés au diagnostic et analysés, cinq avaient une association significative et indépendante avec la SG dans l’analyse de Cox multivariée : l’âge, la douleur, l’albumine, la taille tumorale et le marqueur tumoral CA 19-9. Sur la base du modèle de Cox multivarié final, un nomogramme a été construit, permettant le calcul de probabilités individuelles de survie à 6, 12, 24 et 48 mois post-diagnostic de cancer. Un score a aussi permis d’isoler trois groupes de pronostics différents. Ces outils pourront optimiser la conception des futurs essais cliniques et offrent l’opportunité de définir une meilleure prise en charge basée sur le pronostic du patient.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles