Site professionnel spécialisé en Oncologie

L’essentiel en un clin d’œil

• J’espère le dernier ESMO virtuel. Comme l’an dernier, le GORTEC est bien représenté avec une étude en session orale.

• Cette année, deux échecs de l’immunothérapie, l’un réel, l’autre probablement uniquement statistique. L’échec réel est l’avélumab en association avec le cétuximab et la radiothérapie dans les tumeurs localement avancées, que ce soit face au cisplatine de potentialisation ou face au cétuximab pour les patients inéligibles au cisplatine.

• L’échec statistique concerne l’association nivolumab-ipilimumab face à Extreme en première ligne de récidive ou métastatique avec certes un essai négatif, mais des survies importantes.

• Un essai curieusement négatif du pembrolizumab dans les cancers du cavum.

• Une présentation sur l’évaluation gériatrique pour dire que finalement l’oncologue ne fait pas si mal que ça et un poster sur le bénéfice du curage ganglionnaire cervical, au moins après chimiothérapie première avant une radiothérapie.

 

TOP 1 / Nouvel échec de l’immunothérapie en association avec la radiothérapie…

À la hauteur des espoirs soulevés, l’immunothérapie s’est révélée décevante jusqu’à ce jour en association avec la radiothérapie, et malheureusement la série continue. Le cétuximab stimule l’ADCC (cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps) et il y a donc un rationnel à l’associer avec une immunothérapie par anti-PD(L)1.

L’étude

Dans cette étude du GORTEC de phase III (Fig. 1), 707 patients avec un cancer ORL de stade III-IVb ont été répartis en deux groupes selon qu’ils étaient :

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles