Site professionnel spécialisé en Oncologie

Cancers de la tête et du cou : de grandes avancées avec les nanoparticules

Les premiers résultats de la partie expansion de dose de l’étude de phase I qui évalue le potentiel de NBTXR3 à améliorer les résultats du traitement des patients âgés atteints d’un cancer localement avancé de la tête et du cou inéligibles à la chimiothérapie ou intolérants au cétuximab ont été annoncés lors de l’ASCO. NBTXR3 a été administré à 40 patients et a été bien toléré, montrant un profil de sécurité similaire à celui observé dans la partie escalade de dose de l’étude. À ce stade, 30 patients sont évaluables pour l’efficacité et ont montré un taux de réponse objective de la tumeur primaire (ORR) de 83 %, y compris un taux de réponse complète de la lésion cible de 60 %, en accord avec les endpoints co-primaires de l’étude. Le taux élevé de réponse objective globale déjà observé dans l’escalade de dose (69 %) a été amélioré dans cette nouvelle partie de l’étude.
MC d’après le communiqué de Nanobiotix du 29 mai 2020.