Revue pluridisciplinaire en oncologie
 

Cancer et maladie thromboembolique veineuse (MTEV) : quoi de neuf en 2019 ?

Depuis le XIXe siècle et la découverte de l’association cancer-thrombose par Armand Trousseau, de nombreuses études ont confirmé le lien étroit entre les deux entités. Le patient cancéreux est à risque accru de développer une MTEV, mais également de présenter une récidive ou une complication hémorragique. La MTEV au cours du cancer est, de plus, un facteur de mauvais pronostic (1). C’est pourquoi des scores prédictifs de risque sont développés afin d’affiner les indications de thromboprophylaxie.

Résumé
L’association cancer et MTEV demeure complexe et fréquente. Le cancer produit un état d’hypercoagulabilité qui fait intervenir l’environnement vasculaire, le facteur tissulaire, les leucocytes et les plaquettes. Cette activation de la coagulation prédispose aux thromboses et favorise le développement local et à distance de la tumeur. La survenue d’une MTEV au cours du cancer est un facteur de risque de morbidité et de mortalité. La prévention et le traitement de la MTEV représentent donc un enjeu important. Les facteurs de risque sont connus mais les scores prédictifs manquent encore d’une discrimination suffisante à l’échelle individuelle et ne permettent pas de sélectionner efficacement les patients devant bénéficier d’une thromboprophylaxie. Les HBPM restent la pierre angulaire du traitement. Les recommandations pourtant de haut grade sont insuffisamment respectées. Dans un futur proche, les scores de risque incluront des biomarqueurs et les recommandations comprendront les anticoagulants oraux directs (AOD). L’objectif de cet article est de faire une synthèse de la prise en charge de la MTEV chez le patient cancéreux.

Summary: Cancer and thromboembolism in 2019
There is a strong association between cancer and thromboembolism. The vascular environment, tissue factor, neutrophils and platelets explain the hypercoagulability state in cancer. The activation of coagulation is associated with the pro-thrombotic state and provide advantages to the primary tumor and the circulating cancer cells. Venous thromboembolism is a common cause of morbidity and mortality. The prevention and management of cancer-associated thrombosis pose a therapeutic challenge for clinicians. Several risk assesment tools have been developped to estimate the risk but accuracy is very low and improvements are needed before introduction of the score into clinical pratice. Low-molecular-weight heparin was the standard of care but adherence to the high grade clinical practice guidelines remains low. This article aims to summarize the main recent advances in the prevention and treatment of cancer- related thrombosis.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles