Cancer en phase avancée et dénutrition : quelle prise en charge nutritionnelle ?

La dénutrition est une complication majeure pour les patients atteints de cancer en phase avancée, car elle est à la fois fréquente et grave, puisqu’elle entraîne une détérioration des capacités fonctionnelles et de la qualité de vie ainsi qu’une aggravation du pronostic. La prise en charge nutritionnelle de ces patients repose sur une évaluation systématisée et répétée, intégrant la composition corporelle par la mesure de la surface musculaire indexée en L3 sur une coupe de scanner.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles