Revue pluridisciplinaire en oncologie

Cancer de l’ovaire – Zejula® remboursé et disponible en ville

Inhibiteur des enzymes PARP 1 et 2 administré en une prise orale quotidienne, Zejula® (niraparib) est désormais disponible et remboursé en France dans l’intégralité de son indication pour les patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire sensible au platine, récidivant, quel que soit leur statut mutationnel BRCA. Il avait été approuvé par l’EMA, en novembre 2017, en monothérapie d’entretien chez des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial séreux de haut grade de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, sensible au platine et récidivant, qui sont en réponse à une chimiothérapie à base de platine, indépendamment de leur statut BRCA. Il était déjà disponible en France par le biais d’une ATU de cohorte depuis septembre 2017, puis pris en charge en post-ATU depuis le 20 mars 2018.

MC d’après le communiqué de Tesaro du 23 mai 2019.