Après une première phase épidémique Covid-19 et dans l’hypothèse de la survenue d’une seconde phase, comme le prédisent les épidémiologistes, il est important de réfléchir sur ce qui s’est passé durant cette période très particulière, qui a chamboulé aussi bien notre vie personnelle que notre vie professionnelle. Les prises en charge ont été discutées et parfois modifiées en fonction de la possibilité d’avoir accès aux traitements, aux médecins, parce que certains patients ne voulaient plus du tout sortir de chez eux, ils préféraient rester à la maison plutôt que d’aller à l’hôpital. À l’aide de trois cas cliniques à différents stades d’évolution d’un cancer de la prostate, nous allons voir les stratégies thérapeutiques qui ont été proposées ainsi que les problèmes rencontrés au cours de cette infection très particulière.

 

Cancer de la prostate localement avancé de haut risque

Pr Alexandre de la Taille, Pr Christophe Hennequin

 

Cas clinique 1

•  50 ans, sans antécédent

•  Père décédé d’un cancer de la prostate à 70 ans

•  A demandé à son généraliste un PSA depuis 3 ans, mais refus suivant les recommandations HAS…

•  Toucher rectal : T3

•  PSA : 19 ng/ml

•  Biopsies : adénocarcinome protastatique, Gleason 8 (4 + 4) sur 5 des 12 prélèvements

•  Bilan d’extension (scanner thoraco-abdomino-pelvien, scintigraphie osseuse et PET scan choline) : pas de métastase

 

Les recommandations

Dans la période Covid-19, d’après les recommandations de la Société française d’urologie et du Groupe d’étude des tumeurs urogénitales (GETUG), il convenait de continuer à traiter ces cancers à haut risque (Tab. 1). Pour les patients qui avaient un cancer de faible risque ou de risque intermédiaire, une surveillance active pouvait être privilégiée et le traitement différé. Concernant ce cas clinique, s’agissant d’un patient à haut risque, T3, une hormonothérapie longue associée à une irradiation est une option thérapeutique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Onko +.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles